La bactérie Chlamydia trachomatis est une IST

Qu’est ce chlamydia trachomatis ?

Si vous voulez savoir ce qu’est Chlamydia trachomatis, lisez le texte ci-dessous ou parcourez tout le site Web pour trouver plus d’informations sur Chlamydia trachomatis. Sur ce site, je veux partager un maximum d’information afin de prévenir et de guérir rapidement de cette infection sexuellement transmissible. Peu connue, la chlamydia fait des ravages, surtout chez les plus jeunes, c’est pourquoi il est essentiel d’informer.

Chlamydia trachomatis : c’est quoi ?

Chlamydia trachomatis est un parasite intracellulaire unique qui cause un certain nombre de syndromes de MST courants, y compris l’urétrite nongonocococcique chez les hommes et les femmes, l’épididymite chez les hommes et le SIP (Syndrome Inflammatoire pelvien) chez les femmes.

Les nourrissons exposés à la bactérie au moment de l’accouchement risquent de développer une conjonctivite et une pneumonie.

Il existe des preuves solides que Chlamydia trachomatis est une cause d’infertilité obstructive et de grossesse extra-utérine chez les femmes. Il semble que ces complications résultent de la réponse inflammatoire chronique et des cicatrices secondaires qui sont provoquées par des infections des trompes de Fallope asymptomatiques ou presque asymptomatiques à long terme.

Puisque le traitement par antibiotique (l’Azithromycine, la Doxycycline ou l’Érythromycine est simple, efficace et peu coûteux, des efforts majeurs devraient être faits pour identifier les jeunes femmes asymptomatiques en dépistant les populations les plus exposées aux risques d’infection à la Chlamydia.

Effectivement, acheter de l’Azithromycine sans ordonnance est désormais facilité par les pharmacies en ligne. Cette alternative permet à un grand nombre de femmes et d’hommes de se soigner rapidement, décomplexé les individus n’ont plus peur de parler de leur maladie et de commander le traitement adéquat.

Les groupes de population exposés

Ces groupes de populations comprennent les adolescentes sexuellement actives, les femmes plus âgées qui ne sont pas monogames et les noirs, qui ont plus de risques de contracter une telle infection que les autres groupes ethniques (Il s’agit d’un simple fait).

Le coût du diagnostic de l’infection à Chlamydia a diminué avec l’introduction de nouveaux tests diagnostiques non basés sur la culture. Cela devrait accroître la disponibilité des tests de dépistage de la Chlamydia à des fins de dépistage.

Cependant, il est essentiel que les cliniciens se souviennent que les partenaires sexuels masculins des femmes infectées doivent être traités, sinon tous les efforts visant à prévenir les complications à long terme de l’infection à Chlamydia en identifiant et en traitant les femmes asymptomatiques seront voués à l’échec.

Au cours des dernières décennies, l’infection à Chlamydia trachomatis a été reconnue comme la maladie sexuellement transmissible (MST) la plus répandue aux États-Unis.

L’une des observations récentes les plus importantes au sujet de cette maladie a été la relation causale entre l’infection à Chlamydia trachomatis et l’infertilité ainsi que la grossesse extra-utérine. Il est maintenant clair que les femmes et les nouveaux-nés sont les plus touchés par la morbidité à long terme associée à l’infection génitale par la Chlamydia.

Des études récentes ont montré que la grande majorité des infections à Chlamydia sont asymptomatiques et que jusqu’à 40 % des adolescentes sont infectées !

L’importance de ce fait est que la jeune femme infectée asymptomatiquement est la plus susceptible de subir les conséquences à long terme de l’infection.

Heureusement, la capacité d’identifier ces infections silencieuses à un stade précoce, avant que les dommages ne se produisent, a été renforcée par les récents progrès technologiques qui ont abouti à une variété de nouvelles méthodes non culturales pour identifier Chlamydia trachomatis.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>