Bienvenue sur notre site d’information sur la Chlamydia

La Chlamydia est une maladie sexuellement transmissible qui se présente sous la forme d’une bactérie. On estime qu’il y a entre 3 et 4 millions de nouveaux cas par an. La meilleure façon d’éviter d’être infecté par la Chlamydia est d’être informé.

La Chlamydia est très répandue chez les adolescents et les jeunes adultes, alors assurez-vous de parler de la Chlamydia à vos enfants afin qu’ils puissent eux aussi éviter une infection à la Chlamydia.

La Chlamydia est une bactérie qui se comporte comme un virus. C’est à dire qu’elle va vivre à l’intérieure de la cellule humaine en se nourrissant de ce qui s’y trouve et en se reproduisant pour peu à peu infecter de plus en plus de cellules si la maladie n’est pas traitée.

Malgré ce comportement, il s’agit bien d’une bactérie qui possède une capsule sensible aux antibiotiques (les antibiotiques pour traiter la Chlamydia). En débutant rapidement un traitement, dès que l’infection à la Chlamydia est détectée, vous avez de grande chance d’éliminer très rapidement toute présence de bactéries.

L’infection se produit directement entre une personne infectée et une personne saine lors de rapports sexuels vaginaux, anaux et oraux ou lors de la naissance d’un nouveau-né.

La Chlamydia fait partie des maladies sexuellement transmissibles, c’est d’ailleurs l’infection sexuellement transmissible la plus courante. Malheureusement, le manque d’information est la principale cause du développement de cette maladie, surtout auprès d’un public jeune.

L'Azithromycin pour traiter la chlamydia
Doxycycline pour traiter la chlamydia
chlamydia traitement acheter Erythromycine

Les prédispositions à l’infection

femme à la recherche d'un traitement contre la chlamydiaToute altération de l’environnement vaginal ou de la muqueuse génitale comporte un risque accru de développer une infection à Chlamydia car si le tissu est sain, l’agent pathogène ne peut pas atteindre les cellules les plus profondes, les plus immatures, les plus fragiles et les plus attaquables et ne peut donc pas développer d’infection.

Les facteurs prédisposant à l’infection à la Chlamydia sont donc :

  • des rapports sexuels fréquents et promiscuités sans préservatif,
  • des rapports sexuels précoces (plus la femme est jeune, plus ses muqueuses sont immatures et fragiles),
  • une diminution des lactobacilles vaginaux (entraînant une augmentation du pH et une diminution des défenses locales),
  • l’utilisation de spermicide et de la pilule (qui altèrent la flore bactérienne vaginale),
  • la présence d’autres infections vaginales comme le Trichomonas, le virus de l’herpès simplex, du VPH.

Qu’est-ce que l’infection à Chlamydia ?

L’infection à Chlamydia est une infection transmissible sexuellement (IST) qui est causée par une bactérie appelée Chlamydia trachomatis. Vous pouvez contracter une infection génitale à Chlamydia lors d’un contact sexuel oral, vaginal ou anal avec un(e) partenaire infecté(e). Elle peut causer de graves problèmes chez les hommes et les femmes ainsi que chez les nouveaux-nés de mères infectées.

L’infection à Chlamydia est l’une des IST bactériennes les plus répandues en Europe, en Guyane et aux États-Unis. Les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) des États-Unis estiment que plus de 4 millions de personnes sont infectées chaque année. Les économistes de la santé estiment que les infections à Chlamydia et les autres problèmes qu’elles causent coûtent aux Américains plus de 2 milliards de dollars par an.

Quels sont les symptômes de la chlamydia ?

Parce que l’infection à Chlamydia ne rend pas la plupart des gens malades, vous pouvez l’avoir et ne pas le savoir. C’est à dire que vous risquez à tout moment, d’être porteur(se) de la bactérie est de contaminer d’autres personnes. Pour éviter cela, il est essentiel d’être informé des symptômes de la Chlamydia et réaliser un dépistage au moins une fois par an.

Symptômes chlamydia femme

Ceux qui ont des symptômes peuvent avoir des pertes anormales (mucus ou pus) du vagin ou du pénis ou des douleurs pendant les rapports sexuels ou lorsqu’ils urinent. Ces symptômes précoces peuvent être très légers sous la forme de picotements.

Les symptômes apparaissent généralement une à trois semaines après l’infection. Comme les symptômes peuvent être légers ou inexistant, il se peut que vous ne cherchiez pas à vous soigner et donc que vous ne receviez pas de traitement.

Symptômes chlamydia homme

L’infection peut se déplacer à l’intérieur du corps si elle n’est pas traitée. A ce moment là, elle peut causer des maladies inflammatoires pelviennes (MIP) chez les femmes et l’épidydimite chez les hommes, deux maladies très graves.

Chlamydia trachomatis peut provoquer une inflammation du rectum et une inflammation de la paroi de l’œil (« œil rose »). La bactérie peut également infecter la gorge par contact sexuel oral avec un partenaire infecté.

Les symptômes de la Chlamydia sont généralement légers et difficile à déceler. De plus, ils peuvent se confondre avec les symptômes de la Gonorrhée. En cas de doute, un dépistage vous permettra d’avoir de confirmer le diagnostic.

Chlamydia : les complications

Non traitée, l’infection à la Chlamydia peut générer de lourdes complications au niveau des organes génitaux, entraînant la stérilité, des cancers et dans le pire des cas la mort.

Même si on retrouve le plus souvent l’infection au niveau des organes génitaux, cette dernière peut également se propager au sein des voies respiratoires suite à des rapports sexuels oraux.

Diagnostic et traitement de l’infection à Chlamydia

chlamydia diagnostic et dépistage

Diagnostic

L’infection à Chlamydia est facilement confondue avec la gonorrhée car les symptômes des deux maladies sont similaires et qu’elles peuvent survenir ensemble, même si cela reste assez rare.

Le diagnostic est fait principalement par le frottis urétral et le frottis vaginal-cervical, avec lequel la chlamydia est directement recherchée au microscope ou mise en culture.

La demande d’écouvillon doit préciser la recherche de Chlamydia.

D’autres tests utiles pour détecter la chlamydia sont l’ADN (urine), l’antigène et les anticorps spécifiques de la chlamydia.

Les méthodes les plus fiables pour déterminer si l’infection est la chlamydia restent les tests en laboratoire.

L’analyse d’urine ne nécessite pas d’examen pelvien ou d’écouvillonnage du pénis. Les résultats du test d’urine sont disponibles dans les 24 heures.

Traitement

La thérapie est antibiotique: l’Azithromycine, la Doxycycline ou l’Érythromycine sont les médicaments les plus utilisés pour traiter la Chlamydia.

La thérapie devrait également être effectuée par le/la partenaire pour éviter les réinfections et, pour la même raison, les rapports sexuels doivent être évités jusqu’à ce que la thérapie soit terminée.

Pour vérifier l’efficacité du traitement, il est recommandé de répéter le protocol ou la PCR après au moins 3 semaines d’antibiothérapie (5 semaines pour le traitement à l’Érythromycine).

Le meilleur conseil, cependant, est de prévenir l’infection en utilisant toujours un préservatif pendant les rapports sexuels occasionnels, en maintenant des défenses immunitaires locales élevées et en rétablissant l’équilibre vaginal lorsqu’il est altéré.

Une infection à Chlamydia peut-elle affecter un nouveau-né ?

Un bébé qui est exposé à la Chlamydia trachomatis lors de l’accouchement peut développer une infection oculaire ou une pneumonie. Les symptômes de conjonctivite ou « œil rose », qui comprennent des écoulements et des paupières gonflées, se développent habituellement au cours des 10 premiers jours de la vie.

Les symptômes de la pneumonie, y compris une toux qui s’aggrave régulièrement et la congestion, se développent le plus souvent dans les trois à six semaines suivant la naissance.

Les médecins peuvent traiter les deux conditions avec succès en utilisant des antibiotiques. En raison de ces risques pour le nouveau-né, de nombreux médecins recommandent que toutes les femmes enceintes subissent un test de dépistage de l’infection à Chlamydia.

Prévention de l’infection à Chlamydia

Vous pouvez réduire vos chances d’attraper la Chlamydia ou de la donner à votre partenaire en utilisant correctement les préservatifs masculins en latex chaque fois que vous avez des rapports sexuels (vaginaux, oraux ou anaux).

Si vous êtes infecté(e) mais ne présentez aucun symptôme, vous pouvez transmettre la bactérie à vos partenaires sexuels sans le savoir. Par conséquent, les médecins recommandent que toute personne qui a plus d’un partenaire sexuel, en particulier les femmes de moins de 25 ans, soit soumise régulièrement à des tests de dépistage de la Chlamydia, même si elle ne présente pas de symptômes.

Il est également essentiel de s’assurer de maintenir l’équilibre vaginal pour prévenir les infections. L’utilisation de probiotique sous forme d’ovule vaginale peut vous aider à maintenir une flore vaginale saine.

Recherche sur les infections à Chlamydia

Recherche sur chlamydiaLes scientifiques cherchent de meilleures façons de diagnostiquer, de traiter et de prévenir les infections chlamydiales. Les scientifiques soutenus par le NIAID ont récemment terminé le séquençage du génome de Chlamydia trachomatis. La séquence représente une encyclopédie d’informations sur l’organisme.

Cette réalisation fournira aux scientifiques des renseignements importants alors qu’ils tentent de mettre au point un vaccin sûr et efficace. Le développement de microbicides topiques (préparations qui peuvent être insérées dans le vagin pour prévenir l’infection) qui sont efficaces et faciles à utiliser pour les femmes est également un axe de recherche majeur.